Consommation de vin en France en 2015

Consommation de vin en France en 2015

Des consommateurs plus nombreux mais qui boivent moins

Depuis 1980,  FranceAgriMer réalise tous les 5 ans une enquête sur la consommation du vin en France qui permet d’appréhender l’évolution des habitudes de consommation dans l’hexagone. Le nombre de consommateurs réguliers diminue mais les consommateurs occasionnels sont plus nombreux.

Bonne nouvelle : pour la première fois depuis 20 ans, le nombre de consommateurs de vin est en croissance dans l’hexagone. Ils sont  67 % à déclarer boire du vin en 2015 contre 62 % il y a cinq ans. Un gain qui s’explique par la croissance des buveurs occasionnels, qui représentent désormais 51 % de la population contre 45 % en 2010. A l’inverse, les consommateurs réguliers reculent légèrement sur la même période (de 17 % à 16 %).

Fait intéressant : la part des non-consommateurs pourrait en réalité être moins importante que les 33 % avancés. En effet, parmi ces non-consommateurs déclarés, un quart considèrent que les effervescents « ne sont pas du vin », parmi lesquels 15 % déclarent consommer du Champagne…

Répartition consommateurs vin

Le vin est passé d’une composante repas à une boisson culturelle

Autre fait marquant de l’enquête : l’évolution du profil de ces consommateurs occasionnels émergents. Les femmes y sont de plus en plus représentées. En 2015, une femme sur deux est une consommatrice occasionnelle, alors qu’elles n’étaient que 42 % en 2010. Enfin, entre 2010 et 2015, on remarque un regain d’intérêt pour le vin, une tendance qui d’après les auteurs se corrèle avec le goût des français pour le retour du fait-maison, des émissions culinaires et l’association mets et vins.

Si les consommateurs dans leur ensemble sont plus nombreux, ils ne permettent toutefois pas d’enrayer la baisse globale de la consommation de vin en France. Celle-ci est passée de 29,7 millions d’hectolitres en 2010 à 27,2 millions d’hectolitres en 2015. Une perte sèche de 2,5 millions d’hectolitres (soit un volume plus important que la production de l’appellation Champagne). Avec 42 litres par an et habitant, la France compte toujours les plus gros buveurs de vin dans le monde.

Conso Vin en France2

Méthodologie

Cette enquête, réalisée par Ipsos pour FranceAgriMer, a été effectuée en face à face à domicile auprès de 4030 personnes représentatives de la population française âgée de 15 ans et plus. L’échantillon est construit selon la méthode des quotas.

Source : FranceAgriMer