Résultats Sombres de la Production Mondiale de Vin

baisse production mondiale de vin 2017

Résultats Sombres de la Production Mondiale de Vin

Lors de la dernière conférence de presse de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV), le directeur général, Jean-Marie Aurand, a présenté les premiers éléments d’information sur la production viticole mondiale en 2017.

Il en ressort que le millésime 2017 sera peu abondant. Son estimation tourne autour de 246,7 M d’hl, soit un recul de 8,2% par rapport à 2016. La situation est identique dans la plupart des 10 plus importants pays producteurs de vin du monde, à commencer par ceux de l’Europe. La Commission européenne estime à 145 millions d’hectolitres la production globale de vin dans l’Union européenne des 28, en baisse de 14% également par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Justifications à cela, les nombreuses contraintes climatiques qui ont ravagé les vignobles nationaux et internationaux (gels, incendies, grêles, inondations, tempêtes, sécheresses etc.).

Comme expliqué dans les tableaux ci-dessous et en prenant en compte la production 2016 comme élément de comparaison, qui reste correcte sans pouvoir être jugée d’abondante, en 2017, l’Italie enregistre une baisse de 23 % pour atteindre 40 M d’hl, la France de 19 % avec 36.9 M d’hl, l’Espagne de 15 % pour 36.8 M d’hl, l’Allemagne de 10 %. En termes de volume, les conditions climatiques désastreuses ont privé les pays du top 3 de 26 millions d’hectolitres de vin. Pour repère cela équivaut à peu près, à la production totale des États-Unis, le 4ième producteur au monde !

 

 

 

 

Sources : FranceAgriMer, PleinChamp, Le Monde, OIV